Grippe aviaire: la volaille suisse confinée au poulailler dès lundi

BERNE/BOMBAY - Les volailles suisses ne pourront plus gambader à l'air libre dès lundi. Ce confinement imposé par le Conseil fédéral vise à protéger les volatiles de la grippe aviaire qui est aux portes de la Suisse.Les volailles devront être détenues dans des enclos munis d'un toit en auvent et de grilles sur les côtés pour empêcher l'intrusion d'oiseaux sauvages. Cette mesure préventive durera "aussi longtemps que le danger persistera", selon l'Office vétérinaire fédéral (OVF).Si l'on s'en tient à la période des migrations de printemps, cela peut durer jusqu'à fin mai et même jusqu'en juin. Les volailles avaient déjà subi un confinement identique l'automne dernier. Comme pour le premier confinement, aucune aide financière n'est prévue pour les exploitants avicoles.Le virus H5N1 a été découvert en France, dans le département de l'Ain, à une centaine de kilomètres de la Suisse. D'autres oiseaux morts porteurs du virus ont été retrouvés en Italie, en Allemagne et en Grèce. L'inquiétude vient aussi d'Afrique où l'épidémie semble plus grave qu'initialement admis et d'où des oiseaux migrateurs s'envolent au printemps pour gagner la Suisse.Mais la Suisse reste pour le moment épargnée par la grippe aviaire. Les oiseaux trouvés morts la semaine dernière et analysés au laboratoire de référence de Zurich n'étaient pas porteurs du virus de la grippe aviaire.Par ailleurs, un premier décès suspect a été signalé en Inde. Il s'agit d'un éleveur de volailles âgé de 27 ans présentant des symptômes semblables à ceux de la grippe aviaire. Si ce cas est avéré, il s'agirait du premier décès dû à la forme humaine de la maladie dans le pays.L'homme était propriétaire d'un élevage de volailles du district de Nadurbar dans l'Etat du Maharashtra, où la présence du virus H5N1 sur des poulets a été annoncée samedi. Selon des analyses effectuées dans la région, l'homme est mort de la grippe aviaire, mais des échantillons ont été envoyés à un laboratoire national pour confirmation, a indiqué un responsable. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.