Grütli: le président du PS appelle à une fête inofficielle

BERN - Malgré l'annulation de la fête officielle du 1er Août au Grütli, le président du PS Hans-Jürg Fehr invite les membres de son parti à se rendre quand même sur la mythique prairie. Ils y rejoindraient ainsi Micheline Calmy-Rey.La présidente de la Confédération a dit jeudi sa ferme intention de tenir un discours au Grütli malgré l'annulation de la fête pour des raisons de sécurité. Une position que soutient Hans-Jürg Fehr dans une interview publiée dans le quotidien "Mitteland Zeitung".Il s'agit de défendre des valeurs importantes comme la liberté de s'exprimer et de se déplacer, explique le président du PS. Des valeurs que les autorités doivent garantir. Ce n'est donc pas parce que quelques centaines d'extrémistes de droite veulent perturber la manifestation que l'on doit capituler, dénonce-t-il.Hans-Jürg Fehr espère que quelques milliers de personnes se rendront dans une grande promenade populaire et inofficielle au Grütli. Il regrette que la Confédération refuse de participer aux coûts liés à la sécurité. Elle aurait pu penser à faire un geste en faveur de la présidente, estime-t-il, tout en précisant que la sécurité doit rester l'affaire des cantons.La Société suisse d'utilité publique (SGG), par sa Commission du Grütli, a annoncé jeudi qu'elle renonçait à organiser la fête cette année en raison des trop nombreux obstacles à surmonter. C'est "honteux", avait-elle commenté.Le canton et la ville de Lucerne avaient auparavant indiqué que Lucerne ne servirait pas de point de départ des bateaux pour le Grütli suite au refus de la Confédération de participer aux coûts de la sécurité. C'était la condition posée par les autorités lucernoises et les cantons de Nidwald, Schwyz et Uri, qui auraient dû servir de point d'embarquement à tour de rôle chaque année.L'an passé, les mesures de sécurité pour repousser les extrémistes de droite ont coûté 2 millions de francs. Traditionnellement, les bateaux partaient de Brunnen (SZ). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.