Hauts salaires: pour Leuthard, des chefs manquent de sensibilité

BERNE - Doris Leuthard estime que certains dirigeants manquent de sensibilité à propos de leurs rémunérations. Si le personnel touche une hausse de salaire de 1 à 2% mais que les cadres supérieurs bénéficient d'augmentations de 20 à 30%, cela nuit à leur crédibilité, selon elle.La ministre de l'économie préconise dans la "Weltwoche" une révision modérée de la loi sur les actionnaires. Elle estime qu'en la matière, le droit des actionnaires doit être amélioré, mais sans préciser concrètement comment. Il ne faudrait pas aller jusqu'à octroyer à l'assemblée générale la compétence de fixer précisément les salaires et les bonus de la direction. Ce serait trop demander des actionnaires, à ses yeux.Il n'est certes pas bon que les membres du conseil d'administration passent outre les intérêts des actionnaires, qui sont les propriétaires de l'entreprise, poursuit la conseillère fédérale. Mais elle ne pense pas que la politique doive s'immiscer dans ce genre de détails relevant de la direction.Quant à l'exigence du ministre de la justice Christoph Blocher, qui veut que le conseil d'administration soit réélu chaque année, Doris Leuthard la considère comme "exagérée". Si une entreprise souhaite introduire une telle règlementation, elle est déjà libre aujourd'hui de l'inscrire dans ses statuts. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.