Immigration: l'UDC veut contraindre les étrangers à l'intégration

LUGANO - L'intégration des étrangers a occupé le devant de la scène lors de l'assemblée des délégués de l'UDC réunis à Lugano. Une initiative populaire visant à expulser les délinquants étrangers ainsi que, dans certains cas, leurs parents est en préparation.Le texte, intitulé "Nos règles sont valables pour tous", a été présenté par la section tessinoise de l'UDC aux 500 délégués présents. Il vise à contraindre les immigrants à respecter les règles en vigueur en Suisse, sous peine d'être expulsés.Le comité directeur du parti a reçu le mandat de préparer une initiative populaire allant dans ce sens, qui sera soumise aux délégués le 30 juin. La récolte de signatures pourrait commencer le 1er août.Pratiquement, l'UDC propose d'établir un contrat d'intégration entre l'Etat et l'immigrant à son arrivée. Celui-ci doit remplir une déclaration de loyauté envers la constitution suisse et l'ordre juridique en vigueur dans le pays.L'initiative prévoit d'obliger le nouvel arrivant à suivre des cours d'intégration qu'il paierait de sa propre poche et au terme desquels il verrait ses connaissances évaluées. En dernier lieu, l'immigrant doit apprendre une des langues nationales.Celui qui n'arrive pas à s'intégrer ou qui se fait condamner doit quitter la Suisse pour avoir rompu le contrat, poursuit l'UDC. L'UDC propose en outre de ne pas fournir d'aide sociale aux immigrants durant les cinq premières années de leur présence en Suisse, afin d'éviter que ceux-ci ne profitent du système social.La réunion a également donné à Ueli Maurer l'occasion de tirer quelques salves sur la gauche. Le président de l'UDC a critiqué la position du PS dans le litige sur la fiscalité entre Berne et l'Union européenne. Incapables de convaincre sur le plan national, les socialistes sont allés chercher ailleurs des appuis, a-t-il dénoncé.D'autres sujets étaient à l'ordre du jour: Comme prévu, les délégués se sont prononcés massivement en faveur de la votation sur la 5e révision de l'assurance invalidité (AI). Ils ont voté par 310 voix contre 1 en faveur du texte, soumis au peuple le 17 juin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.