Initiative "Sauver la Forêt suisse": non de l'Economie forestière

SOLEUR - L'association Economie forestière Suisse (EFS) rejette l'initiative populaire "Sauver la forêt suisse". Selon elle, le projet aurait des conséquences négatives sur l'esprit d'entreprise et aboutirait à une plus forte régulation de la branche.Les délégués de l'association faîtière se sont prononcés à Soleure par 32 voix contre 3 pour le rejet de l'initiative, après avoir entendu les arguments des partisans et des adversaires. Des représentants des services forestiers ainsi que des propriétaires de forêts ont pris part au débat, a indiqué EFS.L'initiative "Sauver la Forêt suisse" a été lancée par l'organisation "Helvetia nostra" de l'écologiste Franz Weber. Elle demande notamment l'interdiction des coupes rases et des défrichements et préconise la réparation des forêts endommagées.Le Conseil fédéral rejette lui aussi le projet, trop écologique à ses yeux. Le gouvernement préfère miser sur la révision de la loi sur les forêts, malgré les vives critiques lors de la consultation.Les délégués ont également élu le conseiller aux Etats Pierre Bonhôte (PS/NE) au comité central d'EFS. Le Neuchâtelois préside l'association suisse pour l'AOC "bois du Jura" et il est vice-président de l'Association forestière neuchâteloise.Enfin, l'assemblée a décidé de créer un fonds de formation professionnelle forestière. Celui-ci sera administré par l'EFS et l'Association Suisse des Entrepreneurs Forestiers (ASEFOR). A ce jour, l'objectif d'un fonds paritaire, assumé en commun par les organisations des travailleurs et des employeurs, ne peut pas encore être réalisé. Le fonds sera opérationnel dès 2008. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.