Intempéries: niveau des 3 lacs stabilisé mais toujours inquiétant

BERNE - Les niveaux des trois lacs du pied du Jura se sont stabilisés, mais à des seuils qui restent critiques. De nouvelles pluies ou une hausse de la température, prévue vendredi et qui précipiterait la fonte des neiges, aggraveraient la situation.Les niveaux des trois lacs se situent entre 9 et 35 centimètres de leur seuil de crue. Celui de Neuchâtel a battu son record de 1987 (430,24 m), le plus haut depuis la seconde correction des eaux du Jura dans les années septante. Il atteignait 430,26 m. Celui de Bienne en était à 430,02, soit à 23 cm du seuil de crue. Celui de Morat à 430,32 (37 cm), selon l'Office de l'économie hydraulique du canton de Berne.La montée des eaux du lac de Neuchâtel a par ailleurs inondé la Grande Cariçaie, sur sa rive sud. Certains oiseaux qui nichent tôt comme le canard colvert, ont vu leur progéniture noyée, à l'instar de certains poissons, voire même marcassins.Le niveau du canal de la Broye, entre les lacs de Neuchâtel et Morat, a lui baissé d'environ 10 cm et les stations de pompage des eaux usées dans la région ont pu être rétablies et fonctionnent à nouveau normalement. En revanche le canton de Fribourg connaît des problèmes dans l'alimentation en eau potable de certaines communes.Avec l'inondation de quelques installations, l'eau de certains réseaux est souillée par des bactéries fécales et présente un risque pour la santé des consommateurs, a indiqué le chimiste cantonal adjoint qui s'est toutefois refusé à citer les localités concernées. Des mesures ont été prises et des analyses sont en cours. Selon les cas, l'eau a été chlorée ou le réseau a été mis hors service.Les intempéries ont également provoqué un glissement de terrain à Travers (NE). La terre a déjà commencé de bouger la semaine dernière. Mais ce n'est que depuis lundi que la situation est surveillée de très près, notamment parce qu'un pylône supportant une des deux lignes à haute tension qui alimentent le canton se trouve à une centaine de mètres en contrebas.Si le pylône devait être touché par l'extension de la coulée, une solution de secours est prévue, a indiqué l'officier de garde de la police cantonale Olivier Gueniat.Pour le reste, la coulée de quelque 100 mètres de long sur 200 de large n'a guère provoqué de perturbations. Toute au plus une route menant à une ferme isolée est coupée. La situation est sous contrôle, selon les autorités. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.