Issue incertaine pour le "milliard de cohésion"

BERNE - Le suspense autour du "milliard de cohésion" prendra fin dans quelques heures. Un "oui" à cet objet fédéral s'annonce plus incertain que pour le projet d'harmonisation des allocations familiales, tous les deux en votation.Les Suisses se prononcent sur un dossier européen pour la troisième fois en 18 mois. Formellement, ils sont appelés à approuver la loi régissant la coopération avec les Etats d'Europe de l'Est. Ce texte constitue la base légale pour la "contribution de la Suisse à la réduction des disparités économiques et sociales dans l'Union européenne".Contrepartie à l'extension des bilatérales, cette contribution servira à financer une série de projets, choisis par la Suisse, en Pologne, en Hongrie, en République tchèque, en Lituanie, en Slovaquie, en Lettonie, en Estonie, en Slovénie, à Chypre et à Malte. Les versements s'étaleront sur une dizaine d'années, à raison d'environ 100 millions de francs par an.Le second objet soumis au peuple vise à attribuer, à l'échelle suisse, une allocation mensuelle minimale de 200 francs par enfant jusqu'à 16 ans et de 250 francs par jeune en formation jusqu'à 25 ans. Ce soutien, versé pour l'essentiel par les employeurs, oscille actuellement entre 160 et 444 francs selon les cantons. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.