La grippe aviaire a progressée en Europe, fausse alerte en Suisse

PARIS/BERNE/DAKAR - La grippe aviaire s'est étendue en Europe, alors que les mesures de confinement commençaient à entrer en vigueur. La France craint d'avoir découvert son premier cas, tandis que la Suisse a connu une fausse alerte.Un canard sauvage mort retrouvé dans l'Ain était très probablement porteur du H5N1, a indiqué le ministère français de l'Agriculture. Des examens sont en cours. En Allemagne, dix nouveaux cas ont été détectés jeudi sur dix oiseaux retrouvés morts sur l'île de Rügen, dans la mer Baltique, portant à 13 le nombre de cas confirmés. En Autriche, un quatrième cas d'infection a été signalé en Styrie où la première apparition du H5N1 a été doublement confirmée.Mais parfois, les suspicions ne sont pas confirmées. Aux Pays-Bas par exemple, des tests sur deux cygnes morts ont prouvé qu'ils n'étaient pas infectés. En France, un cygne découvert près de Lyon ne l'était finalement pas non plus.La Suisse reste également épargnée pour le moment. Les dix oiseaux trouvés morts et analysés au laboratoire de référence de Zurich n'étaient pas porteurs du virus.La plupart des pays européens ont désormais décidé le confinement des volailles, qui entre en vigueur lundi en Suisse. Dans le cas où le H5N1 serait transmis par un oiseau sauvage à un élevage, la Commission européenne a décidé l'abattage obligatoire et la destruction des oeufs des volailles de la ferme contaminée.La progression du H5N1 a entraîné une chute spectaculaire de la consommation de volailles alors qu'il n'existe aucun mécanisme européen pour compenser les pertes de revenus des éleveurs.Porte d'entrée de la maladie en Europe, la Roumanie est le pays le plus sévèrement touché avec 31 foyers déclarés. La Bulgarie paye également son tribut à la maladie. La Grèce voisine, en état d'alerte depuis que le virus a fait quatre morts en Turquie, a confirmé jeudi deux nouveaux cas de cygnes sauvages infectés.Deux nouveaux cas de H5N1 ont également été signalés en Italie. Aux portes de l'UE, des cas avérés ont été signalés en Ukraine (22), en Russie (5) et en Croatie (3).Hors d'Europe, l'Afrique est aussi frappée. L'Egypte et le Nigeria ont confirmé plusieurs cas de grippe aviaire chez les oiseaux. La FAO est de plus en plus inquiète d'un risque de propagation en Afrique de l'Ouest et a proposé d'indemniser les éleveurs pour qu'ils signalent les cas suspects. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.