La Protection suisse des animaux a retiré son initiative

BERNE - La Protection suisse des Animaux (PSA) a retiré son initiative populaire "Oui à la protection des animaux". Elle a annoncé simultanément le lancement d'un nouveau texte, qui prévoit notamment l'institution d'un avocat de la protection des animaux. La PSA n'est "de loin pas satisfaite" de la nouvelle loi sur la protection des animaux, telle qu'elle a été adoptée durant la session d'hiver par le parlement, a déclaré mardi son président Heinz Lienhard à Berne. La révision a atteint ce qui était politiquement faisable à l'heure actuelle. Le retrait de l'initiative "Protection des animaux - Oui" ne signifie pas que la PSA va se contenter de la nouvelle loi pour les 20 prochaines années, a poursuivi M. Lienhard. Au contraire, elle va se battre pour que ses autres exigences ne restent pas en rade. L'introduction d'un avocat de la protection des animaux est notamment l'une des revendications de la PSA que le parlement a refusé. La PSA veut désormais faire passer cette exigence par le biais d'une nouvelle initiative populaire "contre les mauvais traitements envers les animaux et pour une meilleure protection juridique de ces derniers". Selon l'association, l'avocat de protection des animaux n'interviendra que lorsqu'il y aura des lacunes dans la procédure ou lorsqu'il faudra apprécier de questions juridiques. Quelques avocats des animaux exercent déjà au niveau cantonal. Plusieurs cantons discutent de l'introduction de telles fonctions. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.