La rapporteur de l'ONU contre le racisme critique la Suisse

GENèVE - Le rapporteur de l'ONU contre le racisme Doudou Diène a critiqué la Suisse devant le Conseil des droits de l'homme. Il a dénoncé notamment "le traitement sécuritaire des questions de l'immigration et de l'asile".M. Doudou Diène s'est rendu cinq jours en Suisse en janvier dernier et avait été reçu par les autorités fédérales à Berne. A l'occasion de la présentation de son rapport à la deuxième session du Conseil, réunie depuis lundi à Genève, il a relevé une "instrumentalisation politique du racisme dans le débat politique"."J'ai constaté la place croissante, dans les discours politiques et les médias, de la rhétorique de la défense de l'identité nationale et de la menace de la présence allogène", a affirmé le rapporteur spécial de l'ONU, à quatre jours des votations fédérales sur les lois sur l'asile et les étrangers."Cette rhétorique est révélatrice de l'existence, dans la société suisse, d'un courant politique favorable à un enfermement identitaire face à l'immigration et donc animé par des tendances xénophobes", a ajouté le rapporteur dans son exposé aux 47 pays membres du Conseil (dont la Suisse).Doudou Diène a regretté ensuite "la faiblesse de la stratégie politique et juridique actuelle" contre le racisme et la discrimination raciale."Cette faiblesse est notamment manifeste dans le traitement principalement sécuritaire des questions de l'immigration et de l'asile, dans la criminalisation de l'étranger, de l'immigré et du demandeur d'asile", a estimé Doudou Diène.Il a critiqué aussi "le nombre élevé d'actes de violence policière à connotation raciste et xénophobe contre ces groupes, ainsi que l'impunité dont jouissent, selon les victimes, leurs auteurs".Il a souligné "la remise en question de l'identité nationale par la diversité culturelle, ethnique et religieuse croissante de la société, notamment d'origine non européenne". Elle est "la source d'une tension identitaire", selon Doudou Diène.Et d'appeler à "la prise de conscience, à la reconnaissance et au traitement politique, juridique et culturel" de cette tension, "facteurs déterminants de la construction du vivre ensemble multiculturel qui peut être favorisé par les riches traditions démocratiques" de la Suisse.Le rapport complet de la visite en Suisse du rapporteur de l'ONU sera présenté lors de la quatrième session du Conseil des droits de l'homme, en mars 2007. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.