La réorganisation de l'armée a été rejetée au National

BERNE - La refonte d'Armée XXI a du plomb dans l'aile. L'UDC et la gauche ont uni leurs voix pour faire capoter le projet au National. La révision de l'ordonnance sur l'organisation de l'armée a été rejeté par 101 voix contre 73.Avec la nouvelle orientation de l'armée, les formations mécanisées et lourdes devraient être réduites de moitié et céder le pas à l'infanterie. La priorité irait aux engagements de sécurité sectorielle et à l'appui aux autorités civiles au détriment de la défense classique du territoire. Les effectifs - 220'000 militaires, dont 80'000 réservistes et 20'000 recrues - demeureraient inchangés mais seraient répartis différemment.Pour le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) et la Société suisse des officiers (SSO), la décision du Conseil national est l'expression d'une crise d'orientation au sein de l'armée, voire d'un manque de concept dans la politique de sécurité.Le rejet par la Chambre du peuple de la révision de l'ordonnance sur l'organisation de l'armée n'est pas une surprise, écrit la SSO. Pour sortir de cette situation de blocage, il faut un "processus décisionnel clair en matière de politique sécuritaire".Le Conseil fédéral et l'état-major de l'armée doivent prendre position, selon les officiers. A défaut, l'armée et ses membres se trouveront devant d'autres pots cassés encore.Les voix oppositionnelles du camp bourgeois montrent qu'il ne faut pas être un adversaire de l'armée pour constater l'absurdité du nouveau concept, estime de son côté le GSsA. Et de pointer du doigt la vague diminution des moyens dévolus à la défense traditionnelle et la concentration sur la sécurité intérieure.Le groupe attend maintenant en particulier du camp bourgeois qu'il refuse le programme d'armement 2006. D'autant plus que celui-ci a été établi dans la perspective du développement 2008/2011 qui vient de capoter.Le conseiller fédéral Samuel Schmid s'est pris une "gifle magistrale" en tentant de convertir l'armée en une troupe de "gardes du corps, d'immeubles et d'ambassades": son département doit se remettre à l'ouvrage, conclut le GSsA. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

08.10.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.