"Last mile": Swisscom demande 31 francs à ses concurrents

BERNE - Swisscom demande 31 francs pour l'accès au dernier kilomètre par mois et par raccordement. Il justifie ce prix par le coût des infrastructures. Il ne veut pas que les autres fournisseurs de service n'exploitent qu'internet à haut débit sur ses installations.Swisscom va perdre son monopole sur le "last mile" dès le 1er avril. La libéralisation du dernier kilomètre de raccordement téléphonique entre le central et l'abonné (last mile) ne concernera que le fil de cuivre, et non d'autres technologies comme la fibre optique.L'ex-régie reste propriétaire de l'infrastructure et à ce titre responsable du service et de l'entretien. Elle devra cependant la louer à ses concurrents.Swisscom a calculé le prix de 31 francs par mois et par raccordement d'après une méthode préconisée dans l'ordonnance sur les télécommunications, a indiqué le chef de Swisscom Fixnet. Le prix est largement supérieur au prix moyen européen, fixé à 17,50 francs.Ce prix serait justifié par les salaires et les coûts de la construction élevés en Suisse comme par les prescriptions sévères en matière de construction. Swisscom a installé près de 60'000 kilomètres de fil de cuivre dans tout le pays. La valeur de cette installation est évaluée entre 15 et 20 milliards de francs.Le chef de Swisscom Fixnet estime que les concurrents de Swisscom se voient offrir un prix de location intéressant. Car grâce à ce raccordement, ils sont en mesure de faire des offres intéressantes, comprenant aussi internet à haut-débit. Swisscom perçoit en moyenne 89 francs par mois par client. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.