Le Conseil fédéral "condamne" la publication du document secret

BERNE - Le Conseil fédéral a condamné la remise à la presse et la publication du document secret sur les prisons de la CIA en Europe. "Agir ainsi, c'est porter atteinte à la réputation et à la crédibilité de notre pays et commettre un délit", a-t-il déploré.Comme attendu, le gouvernement s'est penché lors de sa séance hebdomadaire sur l'affaire du fax égyptien intercepté par les services de renseignements suisses et publié dimanche dans le "SonntagsBlick". Mais aucun élément nouveau ou mesure concrète n'a été dévoilé.Le porte-parole du Conseil fédéral Oswald Sigg s'est borné à lire la déclaration officielle, refusant de répondre aux questions des journalistes. Il a simplement indiqué que le gouvernement avait aussi abordé à cette occasion la question des présumés transits en Suisse d'avions de la CIA transportant des détenus. "Mais il n'y a pas de preuves jusqu'ici", a rappelé M. Sigg.Présent lors de la conférence de presse pour commenter la révision de la loi sur les armes, Christoph Blocher n'a guère été plus dissert concernant cette affaire. Il est certes favorable à la transparence, "mais pas quand il en va de documents secrets", a fait valoir le ministre de la justice.Si le Conseil fédéral n'a pas apprécié la publication de ce document secret, il n'a en revanche rien à redire sur la façon de faire du service de renseignement stratégique. Celui-ci a agi dans le cadre de son mandat et dans le respect des dispositions légales, selon le gouvernement. L'information a été analysée et mise à la disposition des services compétents sous forme de résumé.Le document en cause contient des éléments déjà connus du public, mais qui n'ont toujours pas pu être vérifiés, a précisé l'exécutif. Il a répété qu'il donnera des informations plus détaillées sur ce sujet à la délégation des commissions de gestion du Parlement.Le Conseil fédéral a par ailleurs pris acte dans sa déclaration des procédures pénales et militaires ouvertes contre le rédacteur en chef et deux collaborateurs du "SonntagsBlick". Une enquête a également été ouverte contre l'inconnu qui a remis le fax classé secret militaire au journal dominical. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.