Le géant jaune se rapproche de ses objectifs environnementaux

BERNE - La Poste a fortement réduit les nuisances environnementales liées à son activité. Les mesures prises dans les transports, l'énergie et la consommation rapproche l'ex-régie de ses objectifs 2010, selon son 2e rapport sur l'environnement publié vendredi. La charge environnementale de La Poste a diminué de 7 % depuis 2003, date de la publication du premier rapport, a précisé l'ex-régie fédérale dans un communiqué. Depuis 1998, année de référence pour la politique environnementale du géant jaune, cette charge s'est réduite de 19 %. Le trafic routier pour le transport de personnes et de marchandises compte pour 50 % de celle-ci. Le transfert de la route au rail et l'utilisation accrue de véhicules polluant faiblement a permis de limiter les nuisances. La route reste cependant le principal écueil à l'amélioration de l'écobilan de La Poste. La consommation de carburant, qui devait diminuer de 8 % entre 2000 et 2010, a augmenté de 0,2 %. L'engagement dans les autres domaines a été fructueux. Nombre d'objectifs à l'horizon 2010, fixés en 1998, ont été dépassés. Depuis 2000, la consommation d'électricité a diminué de 9 %, celle d'eau de 38 % et celle de chaleur de 25 %. En recourant aux archives électroniques et au papier recyclé, La Poste a contribué à une meilleure gestion du papier. Il y a quinze ans, les ex-PTT se sont ralliés au programme "Energie 2000" de la Confédération. Depuis 2000, l'entreprise suit les directives et objectifs du programme "EnergieSuisse", qui a pris le relais. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.