Le PRD zurichois veut une réforme fiscale "radicale"

ZURICH - Le PRD zurichois veut une réforme "radicale" du système fiscal suisse pour les particuliers. Avec la "EasySwissTax", le système doit être "extrêmement simplifié", et l'ensemble des contribuables doit profiter de baisses d'impôts, selon lui.Les radicaux zurichois ont présenté les grandes lignes de leur réforme, en présence du président du Parti radical suisse (PRD), Fulvio Pelli. Ils veulent élaborer cet hiver encore des modèles fiscaux mettant en oeuvre ces principes.Le parti préconise l'imposition individuelle avec des barêmes échelonnés unifiés, des déductions unitaires et l'imposition négative notamment. Il demande une imposition du rendement des capitaux au lieu et place de l'actuel impôt sur la fortune pour "encourager les investissements dans l'économie et augmenter la productivité".Le PRD zurichois veut créer une "communauté d'intérêts EasySwissTax" pour élaborer des modèles fiscaux. Elle devrait comprendre des représentants d'autres sections du PRD, des autorités cantonales et des milieux économiques de même que des spécialistes.Le parti annonce aussi le lancement d'une initiative populaire cantonale sur le sujet. Le PRD suisse prendra en main la réforme de l'impôt fédéral direct et de la législation fédérale en rapport avec la fiscalité. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.