Le président d'Appel au peuple condamné à 21 mois ferme

LAUSANNE - Le président d'Appel au peuple Gerhard Ulrich a été condamné à 21 mois de réclusion par le Tribunal administratif de Lausanne. Son acolyte Marc-Etienne Burdet a écopé de 18 mois de prison ferme.Le Tribunal les a reconnus coupables de calomnie, tentative de contrainte et violation de domicile. Les deux hommes n'ont pas assisté à la lecture de leur jugement. Ils ont d'ores et déjà annoncé qu'ils feront recours lundi. Les six autres accusés ont été condamnés à des peines avec sursis.Depuis six ans, Appel au peuple dénonce inlassablement de prétendus dysfonctionnements du système judiciaire. Emmenée par Gerhard Ulrich, son président-fondateur, l'association utilise des méthodes musclées pour faire pression sur ses cibles, des juges vaudois et fribourgeois. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.