Le roi de Norvège en Appenzell, à St-Gall et à Zurich pour terminer

ST-GALL - Au dernier jour de leur visite en Suisse, Harald V et la reine Sonja se sont rendus à l'est du pays, accompagnés par le président de la Confédération Moritz Leuenberger.A l'Université de St-Gall, ils ont rencontré des étudiants suisses et norvégiens et participé à un séminaire sur le développement durable dans l'agriculture et l'économie. La visite d'Etat s'est terminée à Zurich, où les hôtes ont participé à un séminaire sur l'égalité des sexes."Ce séminaire couronne la visite", a déclaré M. Leuenberger. "Car une visite d'Etat, c'est bien plus que passer des unités militaires en revue et poser pour les photographes. La Suisse et la Norvège combattent les mêmes problèmes, notamment au sein de l'ONU", a-t-il estimé.Après avoir souligné les points communs entre la Suisse et la Norvège, le roi de Norvège a évoqué de possibles rapprochements. Berne et Oslo doivent mieux collaborer en matière de développement durable dans l'environnement et dans l'économie, a-t-il estimé.Le conseiller fédéral a vanté le rôle pionnier de la Norvège en matière de développement durable. "Tout paysan veut pouvoir transmettre son domaine à ses héritiers, c'est pourquoi il se garde d'exploiter abusivement ses ressources; au contraire, il les préserve", a dit M. Leuenberger. Et d'ajouter: "Ce qui est vrai pour l'agriculture l'est aussi pour l'économie".Avant de se rendre à l'université, les invités royaux et Moritz Leuenberger ont visité une exposition du cloître de St-Gall sur le sexe dit faible, après avoir enfilé des pantoufles pour ne pas user le vieux parquet. Manquant glisser sur le sol astiqué, le conseiller fédéral a lancé avec humour: "glisser, c'est ma profession".Il a aussi été question de femmes en matinée à Appenzell, où le couple royal a été accueilli en musique sur la place mythique de la "Landsgemeinde", là même où jusqu'en 1991, seuls les hommes venaient voter à main levée les dimanches de "landsgemeinde".Devant ses hôtes norvégiens, le président du gouvernement du demi-canton Carlo Schmid a tenu à relever que les femmes d'Appenzell Rhodes-intérieures avaient aussi le droit de vote depuis 1991. La Norvège a quant à elle été l'un des premiers pays européens à introduire ce droit en 1907.En soirée, la reine Sonja devait encore inaugurer à Zurich une exposition au Schiffbau sur l'oeuvre du poète norvégien Ibsen. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.