Les HES ont coûté 1,357 milliard de francs en 2004

NEUCHâTEL - Les hautes écoles spécialisées (HES) ont coûté 1,357 milliard de francs en 2004. Les branches d'études "technique et technologie de l'information (IT)" se sont taillées la part du lion, avec 31% de la facture (frais d'infrastructure non compris).Le secteur "économie et services" vient ensuite avec 19% des coûts totaux. Les autres domaines ont absorbé chacun entre 6 et 8% des frais. La linguistique et la psychologie appliquées ne représentaient quant à elles que 1% chacune, a indiqué l'Office fédéral de la statistique.L'enseignement au niveau diplôme est l'investissement le plus important auquel les HES doivent faire face: 72% de la facture sont destinés à cette mission. La recherche appliquée et le développement représentent 14% des dépenses tandis que l'enseignement postdiplôme et les services absorbent chacun 7% des coûts.Le "prix" d'un étudiant dépend fortement de la branche dans laquelle il étudie: de 17'651 francs dans le domaine "économie et services" à et 45'595 francs dans le domaine "chimie et sciences de la vie". Plus un étudiant doit être encadré, plus il coûte cher. Le coût est aussi influencé par les frais de matériel.Le secteur public est le principal bailleur de fonds des HES. La part des cantons représente 58% et celle de la Confédération 22%. L'argent public couvre 91% des dépenses d'enseignement au degré diplôme et 75% de celles liées à la recherche appliquée et au développement.Le secteur privé a quant à lui financé les hautes écoles spécialisées à hauteur de 20%. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

21.03.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.