Les paysans, inquiets pour leur avenir, manifestent à Berne

BERNE - Plusieurs milliers de paysans s'apprêtent à manifester sur la Place fédérale à Berne pour exprimer leurs craintes quant à leur avenir. L'OMC, l'accord de libre-échange avec les Etats-Unis et les réformes de la Politique agricole 2011 les inquiètent vivement. "La situation est déjà très tendue actuellement. Nous, paysans, gagnons tellement peu que de nombreuses exploitations vivent d'ores et déjà sur leurs réserves", a expliqué Hansjörg Walter, président de l'Union suisse des paysans, lors d'une conférence de presse précédant la manifestation. "Notre avenir est sombre !", a ajouté le premier paysan de Suisse. Les agriculteurs craignent notamment des baisses de prix supplémentaires, comme celles prévues dans la Politique agricole (PA) 2011 ou engendrées par le démantèlement de la protection à la frontière dans le cadre de la libéralisation du commerce mondial. Ils considèrent qu'elles ne sont pas supportables pour l'agriculture suisse. Peter Gfeller, président de la Fédération des producteurs suisses de lait (PSL), a aussi tiré la sonnette d'alarme. Il a rappelé que la pression sera particulièrement forte sur les producteurs de lait ces prochaines années et il a critiqué le fait que les paysans doivent produire à moindres coûts alors que les frais de production ne cessent d'augmenter. Après la manifestation, les paysans remettront un catalogue d'exigences à des représentants du Parlement et du gouvernement. Ils demandent notamment une position ferme dans les négociations avec l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le rejet d'un accord de libre-échange dans le domaine agricole avec les Etats-Unis et un crédit-cadre identique à celui de la période de la PA 2007. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.