L'OFT doit s'occuper des test anti-drogue des CFF

Le préposé à la protection des données en appelle à l'Office fédéral des transports pour les tests anti-drogue menés par les CFF. L'OFT doit fixer des valeurs limites et interdire l'utilisation de données sur la consommation durant les loisirs.L'ex-régie fédérale n'étant pas disposée à fixer ces seuils elle-même, Hanspeter Thürn, le préposé fédéral à la protection des données sollicite l'intervention de l'OFT. Des plafonds devraient être définis pour toutes les substances pouvant mettre en danger la sécurité des passagers et les CFF ne doivent plus utiliser les informations sur la consommation de stupéfiants lors des loisirs pour autant qu'elle soit sans conséquence sur l'acheminement des passagers. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.