L'USAM lutte contre la bureaucratie et menace de référendum

BERNE - L'Union suisse des arts et métiers continue à se battre pour l'allègement administratif des PME, jugé insuffisant ces dernières années. L'organisation économique brandit la menace du référendum contre le projet de loi sur les allocations familiales.Evoquant devant la presse les objectifs que l'Union suisse des arts et métiers (USAM) s'est fixés pour la période 2004-2007, son président, le conseiller national Edi Engelberger (PRD/NW), a jugé "décevant" le résultat obtenu jusqu'ici quant à l'allègement de la charge administrative des entreprises. Il a annoncé plusieurs interventions parlementaires dans ce sens lors de la session de printemps.Directeur de l'USAM, Pierre Triponez a quant à lui affirmé que le référendum serait lancé si le Conseil des Etats suivait le projet du National pour ce qui est de la loi fédérale sur les allocations familiales. Cette règlementation entraînerait des coûts supplémentaires de 900 millions de francs, dont 700 à la charge de l'économie, a relevé le conseiller national (PRD/BE).L'USAM combattra également le nouveau certificat de salaire si nécessaire, a ajouté M. Triponez. Elle attend toutefois les résultats du projet-pilote en cours. "Tout reste ouvert", selon lui. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.