Mines: la baisse des fonds pourrait compromettre les progrès

GENèVE - La baisse des fonds alloués à la lutte contre les mines pourrait compromettre les progrès réalisés jusqu'ici, a mis en garde la Campagne internationale pour interdire les mines (ICBL). Leur utilisation devient toutefois de plus en plus rare.Trois gouvernements ont continué à recourir à des mines antipersonnel en 2005 et 2006: la Birmanie, le Népal et la Russie. Des groupes rebelles ont employé dans au moins dix pays des mines antipersonnel ou des engins non explosés, a affirmé Stephen Goose, directeur de l'ICBL. Un niveau record de déminage a été atteint l'an dernier, mais il reste des mines antipersonnel dans plus de 78 pays.Un rapport de 1230 pages "Vers un monde sans mines" est publié en vue de la septième conférence des Etats parties à la Convention d'Ottawa, qui commence lundi à Genève. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.