"Non" du Conseil fédéral aux votations la caisse unique

BERNE - Une caisse unique ne résoudrait pas les problèmes essentiels de l'assurance maladie. Avec cet argument, le Conseil fédéral appelle les citoyens à glisser un "non" dans l'urne le 11 mars. Sa brochure d'explication en vue de la votation est parue.Les polémiques sur les différents modèles de prélèvement des primes, sur l'ampleur de la hausse des primes, sur les revenus des cadres des caisses maladie ou le finacement de la campagne n'y apparaissent pas. Les arguments du gouvernement et du comité de l'initiative populaire "pour une caisse maladie unique et sociale" y apparaissent de manière assez succinte.Un tableau comparatif montre les principales différences entre le système actuel et celui qui devrait être appliqué si le souverain votait "oui". Pour le Conseil fédéral, une caisse unique serait une entité d'une grande inertie, qui supprimerait toute concurrence. Des problèmes comme la hausse des coûts ne seraient pas résolus.Des primes échelonnées en fonction du revenu et de la fortune, comme demandé par l'initiative, pénaliseraient surtout la classe moyenne, note le gouvernement. Tout en précisant qu'il est difficile de dire a priori qui paierait des primes plus basses ou plus élevées.Pour ses partisans, la caisse unique serait une "sorte d'AVS du système de santé". La dissolution des innombrables fonds de réserves et les économies en frais administratifs permettraient de faire baisser les primes des bas et moyens revenus, promettent-ils. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.