Nouveau droit d'asile et des étrangers: double référendum lancé

BERNE - Un comité d'organisations de migrants et de syndicats emmené par les Verts ont lancé un double référendum contre la loi sur les étrangers et la loi sur l'asile. Ces deux "lois Blocher" relèvent de la même logique xénophobe et d'exclusion, selon eux. "On ne peut pas combattre la Loi sur les étrangers au nom des droits de l'homme sans s'attaquer en même temps à la loi sur les étrangers": ces deux textes relèvent de la même logique xénophobe et d'exclusion, a expliqué le conseiller national genevois Ueli Leuenberger, vice-président des Verts. Les mesures de contrainte fixées dans le droit des étrangers s'appliquent ainsi également aux requérants d'asile. Les versions adoptées vendredi par le parlement suscitent les critiques du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés et de la Cour des droits de l'homme. Elles montrent le terrain gagné par les idées xénophobes depuis l'arrivée de Christoph Blocher au Conseil fédéral, estime M. Leuenberger. La loi sur les étrangers n'hésite pas à traiter les quelque 700 000 migrants qui ne proviennent pas de l'Union européenne (UE) comme des êtres humains de seconde classe. Elle se montre injuste envers l'ensemble du million et demi d'étrangers vivant en Suisse. En se focalisant sur les abus, la loi sur les étrangers a empêché toute réflexion sur la place des étrangers dans le projet de société helvétique, estime le Forum pour l'intégration des migrants (FIMM), qui chapeaute plusieurs centaines d'associations de migrants. Le double référendum sera l'occasion de déclencher un vaste débat public, a dit son secrétaire général Claudio Micheloni. Les lois sur les étrangers et sur l'asile constituent de véritables usines à produire des sans-papiers et de la pauvreté, a poursuivi Ismail Türker, au nom des syndicats de Genève (CGAS). Le doublement voire le triplement du nombre de travailleurs au noir déréglera les secteurs économiques, prévoit-il. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.