"Oui aux médecines complémentaires" rejeté par le Conseil fédéral

BERNE - Après avoir supprimé cinq médecines douces de l'assurance maladie de base, le Conseil fédéral n'entend pas faire marche arrière. Il propose au parlement de rejeter sans contre-projet l'initiative populaire "Oui aux médecines complémentaires".Ce texte vise à donner aux médecines complémentaires leur "juste place" dans le système de santé. Il prévoit que seules les méthodes alternatives dispensées par des personnes ayant le titre de médecin doivent être inclues dans l'assurance maladie de base. Les soins donnés par des thérapeutes non médecins doivent continuer de relever des assurances complémentaire facultatives.Pour le gouvernement, une prise en compte complète des médecines complémentaires dans tous les domaines de la santé publique va trop loin et ne se justifie pas. Cela entraînerait, selon lui, une hausse des coûts inacceptable pour l'assurance maladie, ainsi que pour la Confédération et les cantons. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.