Particules fines: valeurs limite dépassées 66 jours en 2006

BERNE - La concentration en particules fines a dépassé l'an dernier en Suisse 66 jours la limite fixée par la loi. Par rapport aux dernières années, la pollution de l'air en 2006 n'a présenté "aucun caractère marquant", a indiqué l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).Mais les moyennes ont excédé en maints endroits celles de 2005. Ce qui est particulièrement alarmant, estime l'OFEV, c'est que la valeur limite annuelle moyenne de 20 microgrammes par mètre cube a été dépassée dans toutes les stations de mesures en plaine. Du côté de l'ozone, la situation n'est guère meilleure.La moyenne journalière autorisée de 50 microgrammes par mètre cube a aussi connu des dépassements en ville. A Berne, le seuil a été dépassé 66 jours. A Magadino (TI), 48 jours ont été recensés, à Lausanne 47 et à Sion 43. Même la station de mesures de Bâle, moins exposée, a enregistré 24 jours de concentration excessive.Durant les jours de pointe, la pollution aux particules fines a atteint jusqu'au triple de la valeur autorisée. Dans les zones urbaines, le record a été atteint à Lausanne avec 176 microgrammes, devant Zurich (165) et Berne (164). Même à la station de Rigi-Seebodenalp, à plus de 1000 mètres d'altitude, les valeurs sont montées jusqu'à 74 microgrammes.Les seuils limites pour l'ozone ont aussi été moins bien respectés qu'en 2005 et 2004. L'OFEV l'explique par le fait que l'ensoleillement a été plus important. Les valeurs de 2006 n'ont toutefois pas atteint celles de 2003, l'année de la canicule. Les concentrations les plus fortes ont été enregistrées au Tessin et dans les parties nord des Alpes situées à plus de 1000 mètres. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.