Pas question de retirer la collecte catholique à l'Uni de Fribourg

BERNE - Il n'est pas à l'ordre du jour de retirer à l'Université de Fribourg la collecte annuelle des catholiques de Suisse, selon la Conférence des évêques de Suisse (CES). La question avait été soulevée suite à la querelle autour de la bénédiction d'un nouveau site académique.Le possible retrait de la somme, qui a atteint 548'000 francs en 2004, avait été évoqué récemment par le secrétaire général de la CES, l'abbé Agnell Rickenmann. Or celui-ci "n'est pas évêque et il s'est exprimé à titre personnel", a expliqué à l'ATS Mario Galgano, porte-parole de la CES.Hier soir, au 19:30 de la TSR, l'évêque de Fribourg Bernard Genoud a parlé d'une "tempête dans un verre d'eau". La question de la redistribution de la quête ne touche pas celle de la bénédiction des nouveaux bâtiments. A ce propos, Mgr Genoud s'est dit en accord avec la cérémonie oecuménique qui eu lieu le 6 janvier lors de l'inauguration du nouveau lieu de recueillement.Même son de cloche auprès de l'Université de Fribourg, où l'on ne s'explique pas comment cette affaire a pu à tel point enfler: "Nous avons eu la cérémonie du 6 janvier et avons toujours dit qu'une cérémonie uniquement catholique ne se ferait pas au nom du rectorat", a précisé Laure Schönenberger, responsable de la communication.Si le comité d'étudiants qui réclame une deuxième cérémonie de bénédiction désire en organiser une, libre à lui de le faire, à condition qu'elle soit oecuménique, a précisé Mme Schönenberger. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.