Pas simple d'être le vrai Père Noël

NYON VD - Le métier de Père Noël n'a rien d'une sinécure. Tournée mondiale harassante, lutins râleurs, adultes blasés, "tristes imitations" de supermarchés, le Père Noël a le "blues". Mais il aime toujours autant son travail et les enfants. "J'ai l'air d'un vieux grognon, mais je craque à chaque fois devant le regard d'un petit enfant, émerveillé par les lumières de Noël", avoue le Père Noël. L'homme à la longue barbe blanche s'est dévoilé vendredi dans une interview au journal "La Côte". Celui qui a le don de réaliser les rêves des autres cultive aussi le sien: "J'aimerais que les adultes qui ont le pouvoir de décision pour le bien et le mal croient un peu en moi. L'humanité ne s'en porterait que mieux." Plus prosaïquement, le Père Noël fait face à une fronde syndicale de la part de ses lutins: "On n'a pas été augmenté depuis 2000 ans", dénoncent-ils, interrogés par le quotidien. Au privé, la Mère Noël confie en avoir "ras le pompon d'être seule à Noël". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.