Police genevoise: Moutinot relativise les allégations de violences

GENèVE - Deux semaines après la publication d'un rapport d'experts dénonçant des violences policières sur des détenus, Laurent Moutinot sort de son silence. Le conseiller d'Etat genevois admet qu'il existe des dérapages mais déplore une généralisation un peu hâtive."J'affirme que la violence n'est pas utilisée à une large échelle et ne concerne pas de nombreux policiers", a déclaré Laurent Moutinot devant la presse. Un certain nombre de cas se sont produits et c'est inacceptable, reconnaît-il. Ces violences sont fermement combattues, a-t-il affirmé.Le rapport très attendu des experts chargés d'enquêter sur la situation de la prison de Champ-Dollon épingle les violences policières. Il décrit des allégations de violences, de racket et même d'un cas de torture sur un mineur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.