Politique climatique: Le National favorise les voitures propres

BERNE - Le Conseil national s'inquiète de l'avenir climatique et énergétique de la Suisse. Après plus de cinq heures de débat, il a adopté 23 interventions visant notamment à favoriser les voitures propres.Désireuse de montrer qu'elle prend au sérieux les changements climatiques, la Chambre du peuple s'est penchée lors d'un débat urgent sur une bonne septantaines d'interpellations, motions ou postulats. Des propositions en faveur d'une imposition différenciée des véhicules en fonction de leur impact sur l'environnement et de leur consommation ont ainsi passé la rampe. Idem de l'idée de réduire le niveau d'émissions de CO2 admis pour les nouvelles voitures.Au chapitre des bâtiments, le Conseil fédéral a été prié de promouvoir plus activement les standards Minergie. Il conviendra également d'édicter des prescriptions en matière de construction et de rénovation afin de réduire la consommation d'énergies non renouvelables.Moritz Leuenberger s'est réjoui de la palette de propositions déposées. Mais les bonnes intentions ne suffisent pas, a-t-il averti, appelant les élus à passer des paroles aux actes après les élections fédérales d'octobre.Le Conseil fédéral présentera en effet son plan d'action pour la promotion des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique d'ici la fin de l'année. Des mesures "déterminées" sont nécessaires, a souligné le ministre de l'énergie et de l'environnement.Les fronts sont en revanche restés figés concernant le nucléaire. Le camp rose-vert a rappelé les risques liés à cette énergie et les réticences de la population. La droite, pour sa part, a insisté sur la pénurie d'électricité qui se dessine selon elle à l'horizon 2015-2020. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.