Privatisation de Swisscom: le Conseil fédéral se justifie

BERNE - Le Parlement pourrait se prononcer déjà en juin sur la privatisation totale de Swisscom. Dans sa réponse publiée aux interpellations urgentes de tous les groupes parlementaires, le Conseil fédéral plaide pour une procédure accélérée. Il serait avantageux de trouver rapidement une réponse à la question de la suppression de l'exigence d'une participation majoritaire de la Confédération dans Swisscom. Les travaux d'élaboration du projet de rapport destiné à la consultation sont en cours, précise le gouvernement sans en dévoiler le contenu. Le Conseil fédéral lancera probablement, en principe en janvier, une procédure de consultation accélérée et proposera au Parlement une procédure d'urgence. Il estime toutefois peu réaliste d'espérer que le dossier soit traité lors de la session de printemps. Pour le reste, le gouvernement justifie sa décision de privatiser totalement Swisscom et d'interdire au géant bleu d'acquérir des participations dans des entreprises de télécommunications étrangères ayant pour mandat d'assurer un service universel sur réseau fixe ou mobile. Seul "grand regret", les problèmes de communication qui ont entouré l'annonce de son projet. Les décisions concernant l'information n'ont pas toutes été respectées, note le Conseil fédéral qui traitera en janvier de sa politique en matière de communication. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.