Prix du Maire de Champignac 2006 à Liliane Maury-Pasquier

LAUSANNE - Le Grand Prix du Maire de Champignac a été décerné cette année à la conseillère nationale Liliane Maury-Pasquier. Quatre autres "espoirs du champignacisme" ont été distingués parmi 54 auteurs de perles oratoires involontaires.Les résultats 2006 ont été proclamés à Lausanne par les organisateurs du prix, le journal satirique "La Distinction". La socialiste genevoise remporte le Champignac d'Or, une statuette de plâtre doré, pour une "formule allusive" faite le 21 mars de bon matin à la Radio suisse romande (RSR): "Tout le débat se base sur un non-dit largement sous-entendu", avait-elle alors déclaré.L'agence Sportinformation a reçu collectivement le Champignac d'Argent pour son affirmation définitive: "L'équipe suisse n'est pas parvenue à monter sur le moindre podium lors des deux premières journées des Paralympiques 2006 de Turin". Une perle publiée dans les colonnes du "Courrier" le 13 mars.Plusieurs "espoirs du champignacisme" ont également été remarqués, indique le jury. le maire de Morges, Eric Voruz a reçu la mention Chupa-Chups pour une citation publiée dans le "Journal de Morges" du 28 octobre 2005: "Il est exclu que la Municipalité accepte des amendements qui péjoreraient les prestations offertes à la population! Ce n'est pas parce que le canton nous suce que nous devons sucer les autres".Le conseiller fédéral Pascal Couchepin a été honoré de la mention "frein moteur" pour sa prestation du 23 mars sur les ondes de RSR-La Première: "Il y a beaucoup d'oppositions, parce que les forces conservatrices s'allient et les forces conservatrices sont souvent à gauche, je dois le regretter. Elles s'allient pour tout bloquer. Et si on bloque tout, on va dans le mur."Enfin Michel Dubois, doyen de la Faculté des sciences économiques de l'Université de Neuchâtel se voit attribuer la mention "ping pong" pour "Ce ne sont pas les moyens qui conditionnent les ambitions, mais les ambitions qui sont conditionnées par les moyens, (Unicité, avril 2006).Inspiré d'un personnage de la bande dessinée "Spirou", le Grand Prix du Maire de Champignac est décerné chaque année depuis 1988 par les lecteurs du journal "La Distinction". Il récompense "les personnalités locales qui se sont particulièrement distinguées au cours de l'année par leur excellence dans l'art oratoire et leur maîtrise de la rhétorique classique". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.