Querelles au PS: les socialistes veulent resserrer les rangs

BERNE - Rencontre au sommet au PS: la direction du parti s'est entretenue avec sa conseillère fédérale. Au menu, la débandade socialiste aux élection cantonales zurichoises, ainsi que les critiques envers le parti de la présidente de la Confédération dans la presse dominicale."Ce parti me tient à coeur", a déclaré devant la presse Micheline Calmy-Rey au sortir de la réunion. Avare de déclarations, elle n'a pas souhaité être présente ni s'exprimer lors du point presse qui a suivi cette rencontre."Il est ressorti de cette discussion que nous ne devons changer ni nos thèmes ni notre stratégie, mais que nous devons mieux les communiquer à notre électorat potentiel, notamment en parlant de nos succès et en marquant notre présence là où les gens sont, dans la rue", a pour sa part indiqué le président du PS suisse Hans-Jürg Fehr.Le vice-président du parti Pierre-Yves Maillard a lui appelé à être plus concret: "Il faut montrer que lorsque le PS perd, ce sont les gens modestes, les familles et les rentiers qui perdent des plumes". Pour lui, les déclarations de Micheline Calmy-Rey dans la "SonntagsZeitung", appelant à adopter une ligne plus claire et à consulter davantage la base, allaient dans ce même sens. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.