Randonnées alpines plus dangereuses en raison du réchauffement

Le réchauffement climatique rend de plus en plus difficiles et dangereuses les randonnées dans les Alpes. En haute montagne en particulier, des chemins considérés comme faciles se sont mués en véritables défis pour les marcheuses et marcheurs.Des névés qui étaient vite franchis par le passé se sont transformés en une dangereuse glace vive, expliquent dans un communiqué commun le Club Alpin Suisse (CAS), Suisse Rando, l'association des guides de montagne et le bureau de prévention des accidents bpa.L'été 2006, avec son lot de spectaculaires chutes de rochers, effondrements de parois et coulées torrentielles, a parfaitement illustré les conséquences du réchauffement climatique en montagne. Quant à l'été 2007, il ne s'annonce pas mieux avec des parois rocheuses qui se sont déjà effritées en avril au Mönch et des températures qui devraient être supérieures à la moyenne, avertissent les organisations.Sans oublier qu'en raison du faible enneigement de cet hiver, les glaciers et névés fondront plus tôt que d'habitude. Face à ces nouvelles réalités, mais sans pour autant sombrer dans le catastrophisme, il vaut la peine de prendre certaines mesures pour préparer une excursion, écrivent les organisations. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.