Rapport de gestion: le gouvernement n'entend pas baisser la garde

BERNE - Le Conseil fédéral n'entend pas baisser la garde en 2007, malgré la conjoncture favorable de l'année passée. Dans son rapport de gestion annuel, il souligne le risque d'un tassement structurel.L'offre de travail ne devrait progresser que légèrement en raison du vieillissement de la population. Et la Suisse reste la lanterne rouge de l'OCDE en matière d'accroissement de la productivité du travail. Face à cette situation, le Conseil fédéral entend agir sur trois axes: accroître la prospérité et assurer le développement durable, répondre aux défis posés par l'évolution démographique et renforcer la position de la Suisse dans le monde.Les dépenses dans le secteur de la recherche et de la formation devront être augmentées. Alors que les experts tablent sur une légère baisse du taux de chomâge (2,8% en 2007, 2,6% en 2008), il faudra maintenir la flexibilité du marché de l'emploi. Le gouvernement ne s'estime en revanche pas obligé d'intervenir pour l'instant pour améliorer la répartition des revenus.Pas question de relâcher l'effort concernant les économies. Une stabilisation de la quote-part de l'Etat (qui devrait passer de 11,3% en 2006 à 11,8% les prochaines années) ne sera possible à l'horizon 2015 qu'en procédant à des allègements budgétaires de l'ordre de 8 milliards, dont 5 milliards dans la sécurité sociale. Parallèlement, le Conseil fédéral entend réduire la pression fiscale.Autre défi à relever: la protection de l'environnement. Une taxe sur le CO2 frappant les combustibles sera probablement introduite en 2009 puis augmentée. Concernant les carburants, l'efficacité du centime climatique sera testée d'ici la fin de l'année. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.