Recensement: les Etats sont pour l'abolition du formulaire

BERNE - Le formulaire envoyé à toute la population en vue du recensement fédéral devrait disparaître au profit d'une méthode combinant registres et sondages. Le Conseil des Etats a décidé de soutenir cette réforme, contre l'avis des cantons.Le projet soumis au Parlement prévoit que dès 2010, le recensement se basera en premier lieu sur les registres des habitants des communes et des cantons, sur les registres de personnes de la Confédération ainsi que sur le registre fédéral des bâtiments et des logements. La récolte des informations ne figurant pas dans ces banques de données se ferait par sondages.Cette méthode ne convient pas aux cantons. Ils acceptent le recours aux registres officiels mais pas aux sondages et souhaitent maintenir pour 2010 un recensement exhaustif. Les cantons craignent que les registres ne soient pas assez complets ni de bonne qualité et critiquent la manque de précision territoriale des enquêtes menées par sondages.Les sénateurs ont refusé de tenir compte de ces doléances. Theo Maissen (PDC/GR) aurait souhaité renvoyer le dossier en commission pour qu'elle revienne avec un projet revu et corrigé dans un sens plus favorable aux cantons. Face à l'absence de soutien de ses collègues, il a toutefois retiré sa proposition.Il n'y a pas à attendre dix ou vingt ans pour changer la donne, a estimé la majorité. Un recensement via formulaire distribué à toute la population serait plus cher et ne permettrait pas forcément d'obtenir des données de meilleure qualité, a déclaré Trix Heberlein (PRD/ZH) au nom de la commission. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.