Représentations suisses à l'étranger: la corruption menace

BERNE - Trente-trois représentations suisses à l'étranger sont menacées par la corruption, selon une liste du Département des affaires étrangères (DFAE). L'ambassade de Pékin est la première placée, puis viennent la mission à Moscou et le consulat de Mumbai.Les représentations de New Dehli, Istambul, Shanghaï, Kiev, Belgrade, Pristina et Bangkok occupent également les hauts du classement, selon la liste publiée par la "SonntagsZeitung" et confirmée par le DFAE. La plupart des représentations de la liste se trouvent en Asie (12) et en Afrique (11). Cinq d'entre elles sont situées en Europe de l'Est.Dans le combat contre les abus impliquant des visas, on a souvent affaire avec des organisations impliquées dans le trafic de drogues et de femmes, a indiqué Martin Dahinden, chef de la Direction des ressources et du réseau extérieur au DFAE, cité par le journal dominical.En avril dernier, un trafic de visas avait été mis à jour à l'ambassade de Suisse à Islamabad. Par la suite, tout le personnel, qui comptait huit Suisses et 21 Pakistanais, avait été renouvelé -aussi bien à l'ambassade située dans la capitale pakistanaise qu'au consulat de Karachi.Un employé local de l'ambassade helvétique aurait exigé des faveurs sexuelles et de l'argent en échange de visas à destination de la Suisse.Après plusieurs affaires de corruption, Berne avait ordonné une analyse de risques dans l'ensemble des 200 représentations suisses à l'étranger. Un poste d'inspectorat des visas a en outre été créé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.