Saisie de tableaux : Moscou dénonce une "prise en otage"

BERNE - La Russie criait au scandale mercredi suite à la saisie en Suisse de tableaux appartenant au musée Pouchkine de Moscou en raison d'un litige financier. Elle a dénoncé une "prise en otage" et menacé de ne plus prêter d'oeuvres d'art à la Suisse. Le président de la chambre basse du parlement russe (Douma) et ancien ministre de l'intérieur Boris Gryzlov a dénoncé un acte "vraiment scandaleux". Il a affirmé que les chefs-d'oeuvre de l'art mondial ne pouvaient pas être "pris en otage pour des contentieux juridiques" et a appelé au respect du "droit international". Le ministère des affaires étrangères a de son côté écrit une lettre à la justice valaisanne dans laquelle il souligne que les biens appartenant à un Etat étranger ne sont pas soumis à la jurisprudence suisse et que Berne n'avait donc pas la compétence de séquestrer les tableaux, selon le diplomate russe à Berne Juri Solovlov. La saisie s'est déroulée à Martigny le week-end dernier. Un représentant du gouvernement, Michail Barchtchevski, a cherché à calmer le jeu en se disant convaincu qu'il s'agissait d'une "erreur juridico-technique". Le ministère de la culture russe a rappelé que la Suisse s'était engagée à rendre les tableaux sans conditions lors de leur prêt. Conséquence immédiate de cette saisie, ordonnée sur requête de la société Noga du financier Nessim Gaon: l'Agence fédérale russe de la culture et de la cinématographie a décidé de stopper toutes les négociations en cours pour des prêts d'oeuvres d'art pour des expositions en Suisse. Le musée de l'Ermitage de Saint-Petersbourg a même menacé de retirer les sept oeuvres qu'il présente à Zurich dans le cadre de l'exposition "Dalaï Lama" si cette affaire "n'est pas réglée dans les plus brefs délais". L'Ermitage reconsidérera également sa promesse de prêter des tableaux de Matisse à la ville de Baden (AG), a dit le directeur du musée Michail Piotrovski à la télévision NTW. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.