Santésuisse critique l'initiative pour une caisse-maladie unique

BERNE - Une caisse unique affaiblirait les points forts du système de santé actuel et accentuerait ses points faibles. L'économiste de la santé Willy Oggier tire ce constat dans une étude présentée par santésuisse, à une semaine du débat au Conseil national.Dans l'étude "Caisse unique - un faux débat", Willy Oggier analyse dans un premier temps les débats politiques portant sur la réforme du système de santé dans les pays voisins de la Suisse, comme l'Allemagne, la France, l'Italie et l'Autriche. Il les a comparés aux débats menés dans notre pays, a indiqué santésuisse dans un communiqué.Dans un deuxième temps, il examine les effets qu'entraînerait l'introduction d'une caisse-maladie unique dans l'assurance-maladie obligatoire. Les conclusions du spécialiste sont extrêmement négatives pour les partisans d'une telle solution, affirme santésuisse.Willy Oggier constate que la liberté de contracter liée à des meilleures incitations dans le contexte du financement hospitalier, à l'amélioration de la compensation des risques et à la prise de mesures plus percutantes dans le domaine des médicaments seraient des mesures beaucoup plus efficace en terme de coûts.Le 8 mai, le Conseil national débattra de l'initiative populaire "pour une caisse-maladie unique et sociale". Mardi, c'est le Parti socialiste, qui soutient l'initiative, qui présente ses arguments. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.