Skieuse décédée : Adolf Ogi admet avoir fait une faute

CRANS-MONTANA - La skieuse valaisanne de 58 ans qui s'est tuée lundi à Crans-Montana (VS) était accompagnée par Adolf Ogi. L'ancien conseiller fédéral regrette de l'avoir suivie sur une piste qui était fermée pour enneigement insuffisant. "J'ai fait une faute", a dit Adolf Ogi mardi à la Radio suisse romande, confirmant une information publiée par "Le Nouvelliste". "J'aurais dû dire 'non, on ne descend pas', mais j'ai malheureusement accepté de la suivre", a reconnu le conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU pour le sport au service du développement et de la paix. La skieuse a dit qu'elle avait déjà emprunté cette piste la veille et elle voulait absolument redescendre par là, a poursuivi Adolf Ogi. Beaucoup de gens skiaient d'ailleurs à cet endroit, selon lui. Faiblement enneigée en raison du vent qui a soufflé lors des chutes de neige du week-end, la piste de Chetseron avait été fermée par mesure de sécurité. Une corde en barrait l'accès. La skieuse a sauté par dessus un petit mur, a expliqué M. Ogi, et elle est tombé sur la tête, percutant une pierre. Malgré l'intervention d'une équipe de sauvetage, elle est décédée sur les lieux de l'accident. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.