Sondage SRG SSR : allocations familiales plébiscitées

BERNE - Le soutien à la loi sur les allocations familiales, mise en votation le 26 novembre, se confirme, selon un sondage SSR SRG. La situation est plus serrée pour la loi sur l'aide à l'Est, qui recueille 49% d'avis favorables.Si les citoyens avaient voté dimanche passé, le milliard de cohésion aurait gagné deux points par rapport au sondage du mois d'octobre (47%), a indiqué la SSR. Le camp des opposants a très légèrement reculé, passant de 38% en octobre à 37% en novembre. La proportion d'indécis se monte à 14%, contre 15% lors du précédent sondage.Mais comme l'expérience montre que les opposants aux objets qui concernent l'Europe progressent davantage que le camp du "oui" dans la dernière phase de la campagne, l'issue de cette votation reste ouverte, relève la SSR. La participation devrait s'élever à 46%, ce qui représente une valeur légèrement en dessus de la moyenne.Les sympathisants du PS sont ceux qui apportent le plus large soutien à la loi sur l'aide à l'Est, avec 79% de "oui" contre 12% de "non". Ils sont suivis par les proches du PRD, avec 62% d'avis favorables contre 32% d'opinions défavorables.Du côté des sympathisants du PDC, l'aide aux pays de l'Est passe aussi la rampe avec 54% de "oui", contre 30% de "non".Dans les villes, la loi recueille 57% d'avis favorables contre 28% d'avis négatifs , tandis que dans les campagnes, le camp du "oui" rassemble 47%.Par régions linguistiques, les valeurs sont très proches. Le soutien est le plus marqué en Suisse alémanique avec 50%, devant le Tessin avec 47% et la Suisse romande avec 46%.Le soutien à la loi sur les allocations familiales s'est encore légèrement renforcé. Le oui atteint 70%, contre 19% d'opposition. La loi fait un tabac croissant chez les sympathisants du PDC, avec un soutien qui atteint 87%, contre seulement 7% de rejet.Les proches du PS soutiennent aussi très nettement l'harmonisation proposée, par 83% contre 8%.Les sympathisants du PRD et de l'UDC acceptent eux aussi la loi, alors même que leurs partis respectifs prônent un rejet.L'approbation est la plus nette en Suisse romande avec 74% de "oui" contre 14% de "non". Elle est suivie par le Tessin avec 69% contre 19 % et la Suisse alémanique avec 68% contre 21%.Le sondage a été mené par l'institut gfs.bern auprès de 1221 citoyens dans tout le pays entre le 6 et le 12 novembre. La marge d'erreur est de +/-2,9%. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.