Succession de Doris Leuthard au PDC: Christophe Darbellay candidat

BERNE - Christophe Darbellay est prêt à succéder à Doris Leuthard à la présidence du PDC. Après les désistements de la St-galloise Lucrezia Meier-Schatz et de la Thurgovienne Brigitte Häberli, le Valaisan est pour l'heure l'unique candidat déclaré."Je ne m'impose pas, je me mets à la disposition du parti pour la présidence du PDC suisse", déclare Christophe Darbellay dans une interview publiée dans "Le Matin dimanche". Le conseiller national a reçu samedi le soutien de sa section du Valais romand.Agé de 35 ans, M. Darbellay estime que son élection provoquerait "un sacré coup de jeune, car j'ai une vingtaine d'années de moins que les autres présidents des partis gouvernementaux." Quant au fait d'être Romand, il reconnaît que cela "peut représenter un risque surtout en période électorale."Mais "si ce Romand parvient à trancher par rapport aux souris grises des autres partis, cela peut avoir un effet bénéfique", s'empresse-t-il d'ajouter. Et de rappeler qu'il parle le suisse allemand.M. Darbellay affirme vouloir "prolonger l'effet Doris Leuthard". Avec, selon lui, l'avantage "que l'on va moins me comparer à notre ex-présidente que ce qui serait arrivé à une femme pour lui succéder."Le nouveau président du PDC sera désigné par les délégués du parti le 2 septembre. Le dépôt des candidatures court jusqu'au 2 août. Seul M. Darbellay a pour l'instant publiquement annoncé qu'il se lançait dans la course. Autres figures du PDC, la Tessinoise Chiara Simoneschi et le Fribourgeois Urs Schwaller ont déjà dit qu'ils n'étaient pas intéressés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.