Toujours plus d'écoliers en surpoids: sensibiliser les parents

LUCERNE - Conduire son enfant à l'école en voiture n'est pas lui rendre service. Le président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé veut sensibiliser les parents au surpoids croissant des écoliers.Pour lutter contre ce surpoids, du mouvement et une bonne alimentation restent la panacée. Il faudrait pouvoir interdire aux parents habitant dans un rayon de deux kilomètres autour de l'école d'amener leurs enfants en voiture aux cours, estime Markus Dürr. Une telle mesure n'étant pas facile à prendre pratiquement et légalement, il s'en remet à la responsabilité des parents, a-t-il dit.Mais si rien n'évolue, il faudra étudier des mesures plus coercitives. Des interdictions générales de circuler ou de grosses entraves existent déjà aux abords de certains établissements, a-t-il précisé.L'Etat peut en revanche intervenir plus facilement dans le domaine des transports publics, qu'il paye. Directeur de la santé publique du canton de Lucerne, M. Dürr estime que les bus scolaires ne devraient prendre en charge les enfants qu'à partir d'une distance de cinq kilomètres de l'école.Parmi les autres mesures envisagées, M. Dürr évoque l'interdiction des distributeurs automatiques de sucreries dans les écoles. Une heure de gymnastique matinale quotidienne serait aussi un bon moyen d'éviter le surpoids des jeunes.Le directeur de la santé parle d'une "véritable épidémie de surpoids". Quelque 2,2 millions de Suisses sont concernés et ce nombre augmente de près de 50'000 chaque année. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.