UDC: Ueli Maurer critique le patriotisme "d'affiche" de la gauche

Critiqué pour avoir qualifié le Grütli de prairie recouverte de bouses de vaches, le président de l'UDC Ueli Maurer a donné sa vision du patriotisme. "Aimer sa patrie ce n'est pas gesticuler sous les projecteurs des médias", a-t-il dit."Le vrai patriotisme, c'est de se lever et s'engager pour la Suisse, même contre le vent et contre les attaques médiatiques, c'est se battre pour la Suisse même quand c'est dur et pénible", a déclaré M. Maurer devant les délégués de l'UDC réunis en assemblée à Liestal. "Les symboles n'ont d'importance que s'ils symbolisent quelque chose", a-t-il ajouté."Nous observons actuellement un patriotisme d'affiche absurde et spectaculaire qui disparaîtra au moindre vent contraire", a dit M. Maurer, faisant allusion à la volonté de la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey, soutenue par le parti socialiste, de tenir coûte que coûte un discours le 1er août au Grütli.Or, pour le président de l'UDC, "la gauche issue de la génération de mai 68 a fait du démantèlement de la patrie le point essentiel de son programme. "Je n'ai rien contre le carnaval, mais je me heurte au mensonge et à l'hypocrisie", a-t-il affirmé."Nous devons mettre fin aux expériences socialistes, antiautoritaires et multiculturelles pour pouvoir conserver et transmettre ce qui a fait la force de la Suisse", a ajouté le Zurichois. Et d'affirmer que l'UDC, "mouvement du peuple pour le peuple", se bat pour les vrais valeurs helvétiques. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.