Un Suisse sur dix est antisémite

BERNE - Un habitant sur dix a une attitude systématiquement antisémite en Suisse et plus d'un quart de la population (28%) tend à partager les clichés anti-juifs. Telle est la conclusion d'une étude de l'institut de recherche gfs.bern.La politique menée par Israël au Proche-Orient ne semble pas avoir de grandes répercussions sur l'attitude des Suisses à l'égard des juifs. Celle-ci a été réalisée sous le patronat de la Commission fédérale contre le racisme (CFR) et en collaboration avec l'hebdomadaire judaïque "tachles".La minorité juive en Suisse est fondamentalement considérée avec respect: 55% des personnes interrogées se sont exprimées dans ce sens. Mais 45% regrettent que les juifs choisissent de s'isoler délibérément du reste de la population.Les théories de complot ne trouvent guère de soutien: 49% des sondés ne croient pas à un ascendant juif sur les événements dans le monde. Ils sont même 72% à penser qu'il n'y a pas d'influence juive sur les événements en Suisse.Enfin, 29% estiment que la Suisse a été soumise au chantage d'organisations juives lors du débat sur son attitude pendant la Deuxième Guerre mondiale. Une majorité ne voit donc plus ou pas la Suisse comme une victime, relève gfs.bern.54% des sondés estiment qu'Israël est gouverné par des fanatiques religieux et 50% voient en lui Goliath engagé dans une guerre de destruction contre la population palestinienne.L'étude conclut que 10% des Suisses sont antisémites. Les personnes avec une formation scolaire minimale, à bas revenu, de droite, sans juifs parmi leurs connaissances personnelles ou habitant la campagne sont surreprésentées dans cette catégorie.Pour le sondage, 1030 personnes suisses et non suisses de tout le pays ont été interrogées entre le 5 et le 15 février. La marge d'erreur est de plus ou moins 3,1%. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.