Votations du 26 novembre: sondage SRG SSR: "oui" aux allocations

BERNE - L'harmonisation des allocations familiales, mise en votation le 26 novembre, est plébiscitée, selon un sondage réalisé à la demande de la SRG SSR. Concernant la loi sur l'aide à l'Est, le camp des partisans a l'avantage mais l'issue finale est ouverte.S'ils avaient dû voter dimanche dernier, 69% des sondés auraient accepté la loi sur les allocations familiales, 21% l'auraient refusée et 10% étaient encore indécis, a indiqué vendredi la SSR dans un communiqué. Concernant la loi sur la coopération avec les Etats d'Europe de l'Est, 47% auraient dit "oui", 38% "non" et 15% étaient sans opinion. La participation aurait été de 43%, ce qui représente une valeur moyenne, a ajouté la SSR.L'analyse des résultats montre que la loi sur l'aide à l'Est est un exemple classique de la division partisane qui domine les votations sur la politique européenne, a souligné la SSR. Les électeurs du PS, du PRD et du PDC sont en majorité pour alors que ceux de l'UDC sont clairement contre.Pas moins de 69% de la base du PS soutient cette loi. Ils sont 5% au PRD et 55% au sein du PDC. A l'inverse, ils sont 69 % à la refuser dans le camp UDC. L'issue du scrutin reste cependant ouverte puisqu'un tiers de l'électorat ne se sent pas lié à un parti. Parmi ces personnes, 40% auraient voté en faveur de cette loi, 40% l'auraient rejetée.La participation est l'autre inconnue de ces votations. Elle est généralement supérieure à la moyenne lorsqu'il s'agit de politique européenne et l'issue des votations peut donc en être largement influencée, a souligné la SSR.Le consensus semble régner quant au soutien à accorder aux allocations familiales. Le clivage villes/campagnes, l'âge ou le genre semblent ici dépassés et une majorité de "oui" se dessine au sein de tous les partis gouvernementaux.C'est dans le camp des sympathisants socialistes que se trouve le plus grand soutien avec 88%, suivi du PDC avec 66%. Et bien que le PRD ait annoncé vendredi dernier qu'il n'appuyait pas cette loi, 60% de son électorat la soutient. Du côté de l'UDC, qui combat également cette loi, 51% sont dans le camp du "oui".Ce camp du "oui" représente 71% en Suisse alémanique (23% de "non"), 67% en Suisse romande (15% de "non") et 53% au Tessin (36% de "non").Le sondage a été mené par l'institut gfs.bern auprès de 1235 citoyens dans tout le pays entre le 9 et le 13 octobre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.