Votations du 27 novembre: les oeuvres d'entraide contre les OGM

BERNE - Les oeuvres d'entraide suisses appellent à voter "oui" le 27 novembre prochain au moratoire sur les OGM. Selon elles, le génie génétique ne permet pas de résoudre les problèmes d'alimentation dans les pays en voie de développement. Cette technologie aggrave les difficultés sociales des petits paysans en les rendant dépendants des grandes multinationales de l'agrobusiness, a expliqué vendredi à Berne Michèle Laubscher, d'Alliance Sud, la communauté de travail Swissaid, Action de Carême, Pain pour le prochain, Helvetas, Caritas et Entraide protestante suisse (EPER). Les semances génétiquement modifiées sont en effet plus chères que les semances traditionnelles en raison des licences sur les brevets, a indiqué Caroline Morel, directrice de Swissaid. En Argentine, les cultures de soja transgénique ont contribué à la disparition de plus de 150 000 petites exploitations. En acceptant un moratoire sur le génie génétique dans leur agriculture, les Suisses enverraient "un signal important de soutien à tous ceux qui, dans le Sud, se battent contre les OGM", a ajouté Mme Laubscher. "Cela d'autant plus que Syngenta, l'une des plus grandes entreprises de semances OGM dans le monde, a son siège en Suisse". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.