L'Université de Lausanne refuse d'accueillir le congrès de l'UDC

L'Université de Lausanne (UNIL) renonce à louer ses locaux à l'UDC lors de son congrès du 4 décembre. Elle a reçu des menaces de violence, appelant notamment à la destruction de locaux de l'Université.L'UNIL avait accepté d'accueillir le congrès national de l'UDC à condition que le fonctionnement de l'alma mater ne soit pas perturbé, a indiqué son secrétaire général Marc de Perrot mercredi à l'ATS. Or elle a reçu des tracts appelant à casser des vitrines, endommager les locaux où le congrès est prévu ou encore incitant à crever les pneus de membres de l'UDC. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.