Les coûts de la santé ont monopolisé la salive des élus fédéraux

Le débat urgent sur les coûts de la santé au Conseil national a vu les orateurs poser le même diagnostic, mais proposer des remèdes divers. Entre baisse des prix des médicaments et gel des primes, les mesures proposées se voulaient plus efficaces que des placebos.S'appuyant sur cinq interpellations urgentes, une vingtaine d'orateurs se sont succédés à la tribune pour exposer leurs recettes face à la hausse annoncée de 15 à 20% des primes maladie 2010. Les Verts et l'UDC ont notamment proposé de geler le montant des primes au niveau de 2009 pour un à deux ans. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.