Prix de l'électricité: la gauche dénonce la libéralisation

Le Parlement a croisé le fer sur les responsabilités dans la hausse des prix de l'électricité et les remèdes à apporter. La gauche a dénoncé la libéralisation, alors que l'UDC a prôné davantage de concurrence et le PRD de nouvelles centrales.Même s'ils ont tous fait part de leurs préoccupations lors du débat urgent devant le Conseil national, les partis divergent sur les causes. Tant le camp rose-vert que l'UDC ont pointé du doigt l'ouverture du marché, mais ils en tirent des conclusions diamétralement opposées. Si le premier estime qu'on est allé déjà trop loin, la seconde juge que la situation actuelle plaide en faveur d'une accélération. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

29.06.2011
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.